Pour participer à une des balades de la fête du conte d'Aural...

thumbnail_AfficheFeteConte2018 Lutin

...j'ai eu envie d'exhumer un conte de géants écrit il y a quelques années pour les journées du Patrimoine.
Comme le texte me semble un peu court, voire trop léger, il me prend l'idée de l'étoffer en reliant les géants de mon conte, utiles et presque bons enfants aux formidables géants de la mythologie, Titans, Cyclopes etc. 
Relier, relire : voilà que je trouve à Polyphème, terrible cyclope de l'Odyssée, un, puis deux, puis trois points communs avec mes géants de garrigue.
Ressemblance, filiation, allons même jusqu'à inconscient collectif - un conteur, que diable ! n'a pas peur des mots - j'ai créé mes géants sur un terreau commun, celui de la culture du bassin méditerranéen. Et hop. Me voilà avec un beau matériel, ancien, solide et reconnu.
A utiliser avec délicatesse - surtout s'agissant de géants - en évitant la tartine de culture ou le conte indigeste à force de référence. Bon courage à moi même, donc.

thumb_IMG_3759_1024

thumb_IMG_3756_1024

thumb_IMG_3757_1024

thumb_IMG_3763_1024

des mots

thumb_IMG_3764_1024

thumb_IMG_3767_1024

thumb_IMG_3768_1024

et des images

thumb_DSC_0013_1024

thumb_DSC_0009_1024

Quant au géant de la Mère Castor -techniques mixtes et autres matériaux, bois, tricot, toile de jute, mousse, peinture, carton et plastique, Fidel à la construction, Mère Castor à l'assemblage - toujours prêt à participer aux petits spectacles - voir Cache-cache à l'eau et Pas de géant - il attend sagement dans l'atelier ; à Aural, je n'emporterai que 
des mots
des mots
des mots.